En-tête 6

Je crois que je fais du théâtre pour tout me permettre.

Je ne ferai pas le quart dans la vraie vie.

Je subis des rapports de force,

je mange mon deuil gentiment dans mon coin,

je vis  sous de vaillantes carapaces.

Je fais tout pour ne pas être fragile.

Quand je sens pointer un spectacle,

c’est que j’ai la force de lacérer une toile au couteau

ou de faire un  casse.

Entrer par  effraction dans les non-dits,

les acquiescements impuissants à l’ordre des choses

et soulever la table pour que les restes des années 80, les restes de nos idéologies mortifères tombent par terre

et que je les ramène à ma portée, ramassés à la pelle pour les remettre à leur place.

Je cherche par le récit, la fiction ou encore l’aspect performatif

un théâtre lumière,

phare dans les tempêtes qui ne s’offusque

ni de la colère, ni de la violence,

mais qui les dépasse et les sublime avec entêtement.

Tout un ciel c’est 20 personnes qui s’acharnent  à rester du coté de la tendresse.

IMG_0541 (1).jpg

La Compagnie Tout un ciel est conventionnée à la structuration par la DRAC Île-de-France.

Elsa Granat est artiste associée au Théâtre des Îlets — CDN de Montluçon, région Auvergne-Rhône-Alpes et au Théâtre de l’Union - Centre Dramatique National du Limousin.

Elsa Granat est membre de la maison d’artistes LA KABANE.