RESTONS EN CONTACT

RECEVEZ LA NEWSLETTER

SUIVEZ NOUS

CONTACTEZ NOUS

+33 (0) 6 29 97  65 71

toutunciel2@gmail.com

© 2019 by ALSO NATIVE & ELSA GRANAT. Tout droits réservés.

MON
AMOUR 
FOU

Une femme sauvage qui cicatrise en direct. Elle a un choix à faire:

A se draper dans  le manteau noir de la mélancolie souveraine

B accepter d’avoir souffert, et filer droit  comme un ancien combattant

MON AMOUR FOU

De Roxane Kasperski et Elsa Granat

CREATION 2015

Durée 1h

Lucidité bien ordonnée commence par soi-même. Elle tombe amoureuse folle d'un homme intensément vivant, intensément fou.On la met en garde, elle n'entend rien. Elle va le sauver car elle est libre-femme-héroïne.

Ça c'était il y a 8 ans. Ce soir elle sent que sa peau se fissure : la colère arrive. Elle est à un carrefour, elle a 1h pour déterminer le cours de ce qui reste. Elle cherche à contenir ce qui arrive là tout au bord des dents serrées, prêt à déborder.

(…)Mystère de la justesse. Avec une précision confondante la metteur en scène Elsa Granat et la remarquable Roxane Kasperski évitent tous les écueils. L’altérité du couple est porté à son paroxysme. On reste saisi par ce combat, cette tempête d’émotions maitrisées, qui viennent éclairer deux phares : l’humour et la poésie.

Marie Soyeux I LA CROIX

(…) Elle campe avec fougue une femme à vif, à cœur ouvert. Telle Camille Claudel devenue folle de ne pouvoir vivre son amour pour Rodin, elle est folle de la folie de l’homme qu’elle voit plonger, inexorablement, comme un corps qui sombre dans l’océan.

Ce genre d’expérience scénique est du genre casse gueule. L’actrice est toujours sur le fil du rasoir, Roxane Kasperski tient le pari, et sa prestation est un vrai choc.

Jack Dion I MARIANNE

J'ai fondu en larmes à la sortie. J'appelle ça les larmes d'après coup, les larmes du bonheur retrouvé, de celui qui nous fait nous sentir universellement humains. Et ça, les larmes d'après-coup, c'est le signe d'un spectacle intelligent. 

Aline Pailler I FRANCE BLEUE

Dans une interview, Elsa Granat disait en juillet dernier que « le problème avec le mot ‘’bipolaire’’ c’est que c’est un terme très général, sous lequel on met beaucoup de choses. Je pense que c’est une pathologie très significative de notre époque où l’on ne cesse de nous répéter, année après année, que nous sommes en crise ». Avec Mon amour fou, c’est à la fois l’intime, et le public qui sont interrogés. Par le regard parfois égaré et les sentiments quelquefois troubles d’une jeune femme amoureuse jusqu’au désespoir. Un beau travail sensible.

Gérald Rossi I L’HUMANITE

 

Il fallait absolument qu’Elsa Granat eût cette  conscience vive de ce qu’est véritablement le théâtre pour éviter tout risque d’exhibitionnisme dans un spectacle aussi intime. Son travail est au-dessus de tout éloge.

Karim Haouadeg I LA REVUE EUROPE

 

Tragique jusqu'au bout de sa longue chevelure, intense, explosive et unique, Changement de décor accueille Roxane Kasperski, qui devient illico dans notre mémoire un mélange atomique de Lady Macbeth, Phèdre, Médée et Antigone.

Joëlle Gayot I TELERAMA TT  

EXTRAIT

Ça va mal pour elle c’est moi je souffre trop même si je tiens le coup ça va c'est bon je ne veux pas lui parler donc appelez-là de toute urgence quand vous pouvez je n'exige rien de vous je veux juste qu'on me foute la paix putain juste ça elle ne le comprend pas ça elle me sort tout son laïus psychanalytique sur la souffrance intérieure je l'emmerde elle peut pas comprendre elle insiste cette conne alors bougez-vous le cul bordel pardon désolé je vous respecte mais là c'est trop pour moi trop dur je prends sur moi à un point inimaginable j'en ai marre j'ai besoin de cul vous pouvez tous le comprendre en tous cas ceux qui me connaissent putain du cul juste du culrien que ça un regard amical une caresse sur la joue dans les cheveux et aussi un trou un vulgaire trou où fourrer ma bite pardon

mais on en est là les amis donc appelez-là vite c'est tout ce que je demande  elle a besoin de réconfort et moi en vrai j'ai juste besoin de cul n'importe qui par n'importe quel moyen un vulgaire trou et elle elle est grande consentante on a défini des règles ensemble depuis longtemps vous le savez tous à une échelle différente alors appelez-là parce que moi j'en ai marre j'en ai ma claque et j'estime et je considère que je suis irréprochable à tous les niveaux alors faites quelque chose pour elle n'importe quoi bien entendu car moi à cet instant je ne peux plus rien pour elle et j'ai envie de penser à moi très égoïstement j'ai juste besoin de tendresse et oui aussi pardon d'être vulgaire mais de cul juste du cul du cul tout simple avec un peu un tout petit peu de tendresse.

DISTRIBUTION

Travail dirigé par Elsa Granat

Texte Roxane Kasperski & Elsa Granat

Interprétation Roxane Kasperski

Création lumières Jérémie Papin

Création vidéo Franck Guillemain

 

Régisseur Julien Crépin

AVEC LE SOUTIEN DE 

création au Théâtre de La  Loge mars 2015

Espace des arts, La Scène Nationale de Châlon-sur-Saone 

Le Théâtre de la Cité internationale

Les Théâtrales Charles Dullin

La Ferme de Bel Ebat

Le Festival Art & Déchirures

Artéphile

REMERCIEMENTS

Aux mécènes, qui nous ont cru et tout particulièrement à Josy.

ELSA GRANAT