V.I.T.R.I.O.L

[VISITA INTERIOREM TERRAE RECTIFICANDO INVENIES OPERAE LAPIDEM]

 

[EXPLORE TES ENTRAILLES ET DÉCOUVRE LE NOYAU SUR LEQUEL BÂTIR UNE NOUVELLE PERSONNALITÉ]

V.I.T.R.I.O.L

Theatre de LA TEMPETE, PARIS
Du 28 Février au 29 MARS 

CREATION 2020 Elsa Granat_Roxane Kasperski

"Qu'est-ce que vous apportez aux fous?

- J'essaye surtout de ne pas nuire."

Pierre-Félix Guattari, psychanalyste.

En 2015, Elsa Granat et Roxane Kasperski ont conçu un monologue MON AMOUR FOU, à partir d’une expérience de vie extrême avec un homme bipolaire. À la fin nous assistions au départ d’une héroïne, essorée, mais prête à sauver ce qui lui restait de peau, elle quittait cet homme aimé.

Aujourd’hui, elle a reconstruit sa vie avec un nouvel amour, Lui2 et un soir, alors qu’elle s’apprête à passer une soirée aussi confortable qu’un canapé d’angle, l’homme du passé, Lui1, fait irruption. Il revient chercher son foyer.

Immergés dans l’espace mental d’un homme en crise maniaque nous assistons  à la remise en question sans filtre des liens amoureux et de l’évolution de la psychiatrie depuis 1968.

En plein exercice de sa toute puissance, il mène l’exploration de son propre esprit tambour battant accompagné de trois musiciens. 

Il y a ce trio cher aux comédies, et nous n’avons pas perdu notre sens de l’humour.

Aujourd’hui, l’homme du passé, pourra lui-même s’exprimer. 

Les fous,  font partie de tous ceux qu’on a jetés dans l’ombre.

Les maniaco-dépressifs, devenus bipolaires, ne subissent plus d’électrochocs, ils font des séances de sismothérapie. 

Quels sont les traitements d’aujourd’hui ? Ils sont aussi ceux d’hier. On a changé de nom, de forme, mais pas de fond. 

 

RESERVATIONS

THEATRE DE LA TEMPETE

cliquez ici

EXTRAIT

Je me vois allongé, comme un corps après une famine, décharné, le lit a pris l’empreinte de mon corps sans mouvement, il me happe, le matelas me happe, m’absorbe tout entier. Et je me vois debout, accroché à une rampe, domptant mon propre poids.

Entre les deux, rien, nada, absolument rien. 

Il y a bien dû y avoir des étapes, des étages passés, des acharnements. Des victoires grandes comme les jeux olympiques ! 

Si à l’homme qui a remporté une médaille d’or, vous enlevez le moment du podium, le moment de l’hymne national à 200 décibels dans le ventre, il ne reste rien à cet homme pour les jours d’orages. Aucun feu auprès duquel se réchauffer. Reprendre force quand la vie se change en planche de bois et tacle le cou par l’arrière. Il n’y a plus qu’à ma fureur que je peux me réchauffer. 

Vous me forcez à prendre le mauvais chemin. 

C’est l’unique feu qu’il me reste.

DISTRIBUTION

Texte Roxane Kasperski et Elsa Granat

Mise en scène de Elsa Granat

ELLE Roxane Kasperski

LUI 1 Olivier Werner

LUI 2Pierre Giafferi

Musiciens Fanny Balestro, Quentin Coppalle, François Vallet

Collaboration artistique  Hélène Rencurel

Création lumières Lila Meynard

 

Création costumes Marion Moinet

 

Scénographie Suzanne Barbaud

 

AVEC LE SOUTIEN DE 

création au Théâtre de La Tempête en Février 2020

THEATRE OUVERT

FESTIVAL ART ET DECHIRURE

LA CHARTREUSE-CNES-Villeneuve-lez-Avignon

LA MAIRIE DE PARIS

L' ADAMI

LA SPEDIDAM

LA DRAC ILE DE FRANCE

REMERCIEMENTS

À José Sagit

Credits Photos Christophe Raynaud-de-Lage

RESTONS EN CONTACT

RECEVEZ LA NEWSLETTER

SUIVEZ NOUS

CONTACTEZ NOUS

+33 (0) 6 29 97  65 71

toutunciel2@gmail.com

© 2019 by ALSO NATIVE & ELSA GRANAT. Tout droits réservés.

ELSA GRANAT